La cime de la Condamine
>>
Accueil
>
A pied
>
La cime de la Condamine
Puy-Saint-André

La cime de la Condamine

Point de vue
Sommet
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Au cœur de la Réserve des Partias, cette randonnée « presque 3000 » au sommet de la Condamine, offre une vue incomparable sur le massif des Écrins.

Un véritable bol d’air pour en prendre plein la vue ! Cette randonnée entre bois, alpages et paysages minéraux traverse la Réserve des Partias pour gravir la Cime de la Condamine et admirer un magnifique panorama sur les Écrins. Des points de vues uniques sur les vallées de la Vallouise et de la Durance vous y attendent.


Les 5 patrimoines à découvrir

  • Flore

    La Réserve Naturelle Régionale des Partias

    La RNR des Partias s’étend sur près de 800 hectares de 1600 m à 2940 m d’altitude. Le vallon des Partias séduit par sa quiétude et par l'harmonie des paysages.  Il recèle des milieux très variés : rochers,  éboulis, lacs, zones humides, alpages, landes et pelouses alpines, mélézins, et une grande diversité géologique qui favorisent la richesse en espèces animales et végétales. On dénombre au moins (données 2019) :

    • 524 espèces végétales
    • 102 espèces d’oiseaux
    • 24 espèces de mammifères non volants et 16 chauves-souris
    • 107 espèces de papillons de jour
  • Faune

    Le Tétras lyre

    La Réserve Naturelle des Partias constitue une zone refuge importante pour le Tétras lyre, espèce à forte valeur patrimoniale.

    Si les jeunes se nourrissent d’insectes l’été, le régime alimentaire du Tétras-lyre adulte est exclusivement herbivore :  baies, bourgeons, feuilles, myrtilles et autres airelles en automne. L'hiver, l’oiseau doit se contenter de quelques aiguilles de Pin à crochets ou de Pin cembro : la ressource est maigre. Pour survivre, le Tétras-lyre doit économiser son énergie : il s’enfouit sous la neige. Restant immobile 22h sur 24, il ne se déplace que pour aller se nourrir.

  • Faune

    La marmotte

    L’emblématique marmotte émet un sifflement aigu et puissant dans les alpages, elle prévient ses comparses qu’un danger approche : l’aigle royal rôde ! Ce rongeur de taille moyenne se plaît à vivre dans les pelouses alpines en famille. Ronger, creuser, faire la sieste au soleil et faire des roulades sont leurs passes temps favoris. L’hiver, la marmotte se réfugie dans son terrier où elle hiberne, elle n’est visible que d’avril à octobre. Elle délimite son territoire en frottant ses joues sur les rochers ou en déposant ses crottes.

  • Faune

    Le Lagopède alpin

    Également appelé perdrix des neiges, cette espèce emblématique des Alpes peut revêtir 3 plumages différents au cour de l'année afin de rester camouflé au fil des  saisons. Presque exclusivement végétarien, le lagopède vit entre 1800 et 3000 mètres d’altitude, à des températures allant jusqu’à -35 degrés.  Cette espèce est principalement menacée par le développement des activités touristiques hivernales et  la chasse abusive.

  • Géologie et géographie

    La Cime de la Condamine, série stratigraphique briançonnaise

    La Cime de la Condamine (2940 m) est bien reconnaissable à sont large sommet arrondi. Ce sommet est aussi appelé "la Rouya" en référence à la couleur rouille des escarpements rocheux du sommet bien visibles depuis Vallouise.
    Témoignage de l'émersion du domaine briançonnais au cours du Jurassique inférieur, on y distingue la limite Crétacé-Tertiaire par un cordon de nodules ferrugineux.
    Ces roches permettent de reconstituer l’histoire géologique alpine qui est celle d’une vaste plateforme continentale qui a vu un océan se développer, séparant Europe et Afrique avant de se refermer et disparaître.


Description

Depuis le parking situé après le hameau des Combes :

  1. S’engager sur la piste en terre jusqu’à la barrière qui marque l'entrée dans la Réserve Naturelle Régionale des Partias. Un panneau descriptif y explique la réglementation en vigueur et les spécificités de cette réserve.
  2. Franchir la barrière et continuer tout droit au cœur des Partias via un large sentier sur 600 mètres environ.
  3. A la bifurcation prendre le sentier de gauche en direction du Col de la Trancoulette ( panneau en bois ) . Le sentier s’élève en forêt sous le Rocher Jaune, remonte un vallon puis entame une courte montée soutenue jusqu’au col.
  4. Au col de la Trancoulette prendre le sentier de droite ( panneau Cime de la Condamine ). Le sentier traverse le vaste alpage du « Clot des Amandiers » et contourne deux petits lacs jusqu’à atteindre le lieu-dit « Peyre du Feu ». Le sentier est partiellement tracé par endroit, suivre les cairns jusqu’au Col de Vallouise
  5. Au Col de Vallouise, prendre le sentier de droite, celui-ci est bien marqué et s’élève dans la montagne. Le sentier serpente ensuite un peu plus raide dans les barres rocheuses, deux passages délicats dans des escarpements sont à franchir pour ensuite rejoindre aisément le large dôme de la Cime de la Condamine.

Le retour se fait par le même itinéraire.

Un retour alternatif est possible pour les plus téméraires : Descendre en direction de la Crête de Coste Groselière, puis vers le fond de Closis / Ravin de Jafaret / Les Partias).

Attention : cette voie altervanive peut se révéler dangereuse en fonction de la saison ou elle est pratiquée ( sol gelé fin septembre, neige, ect.. ) et contient le passage passage d'une vire surplombant le vallon de Chambran.

  • Départ : Parking des Combes, Puy-Saint-André
  • Arrivée : Parking des Combes, Puy-Saint-André
  • Communes traversées : Puy-Saint-André, Saint-Martin-de-Queyrières et Vallouise-Pelvoux

Profil altimétrique


Recommandations

Deux passages légèrement techniques dans la barre rocheuse (poser les mains) au-dessus du col de Vallouise. Etape n°5

Pour préserver cet espace, une règlementation spécifique s'applique à cette réserve, merci d'en prendre connaissance sur le site dédié : https://paca.lpo.fr/protection/espaces/reserve-naturelle-regionales-des-partias/partias-reglementation .


Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de l'Izoard

https://www.izoard-tourisme.frizoard@hautesvallees.com06 07 07 31 08
Le Bureaud d'Information Touristique de l'Izoard - Office de Tourisme des Hautes Vallées vous conseillera sur les communes de Cervières, Villard-Saint-Pancrace , Puy-Saint-Pierre et Puy-Saint-André
En savoir plus

Transport

Fléxi'TUB :  Transport à la demande sur réservation au 04.79.28.28.18 du réseau www.bustub.com/

Toutes les infos sur http://www.puysaintandre.fr/transports-scolaires-et-transport-urbain-brianconnais-tub


Accès routiers et parkings

Depuis la N94 qui marque l'entrée de Briançon, suivre la direction de Puy-Saint-André via la D35.

Traverser Puy-Saint-André et Puy-Chalvin. Au terminus de la route goudronnée s'engager sur une route en terre qui mène au hameau des Combes. Traverser le hameau puis se garer sur le parking situé à une centaine de mètres sur la gauche.

Stationnement :

Parking de la Réserve de Partias, les Combes

Source

Office de Tourisme des Hautes Valléeshttps://www.hautesvallees.com

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :