De La Grave au refuge du Pic du Mas de la Grave
La Grave

1. De La Grave au refuge du Pic du Mas de la Grave

Histoire et architecture
Pastoralisme
Refuge
Facile
2h45
9km
+607m
-152m
Etape
GR
PR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Une étape douce qui vous fera découvrir Le hameau du Chazelet et les richesses naturelles du vallon de la Buffe.
Tout commence par La Grave, village authentique… sur l’adret, les terrasses agricoles et villages sont indissociables. Les hameaux traversés témoignent de la vie si particulière en haute montagne : maisons traditionnelles en pierre, églises ornées de tuf… L’oratoire du Chazelet, sur le parcours, est à ne pas rater, il offre un panorama exceptionnel sur les Alpes et le massif de la Meije.
Le passage par le vallon de la Buffe, dominé par le Pic du Mas de la Grave procure une ambiance pastorale, ses alpages amènent à croiser les troupeaux et le fameux patou.

Les 9 patrimoines à découvrir
Architecture

L’église Notre-Dame de l’Assomption

Classée monument historique, l'église Notre Dame de l'Assomption domine La Grave. De style roman lombard, ce remarquable édifice a été daté du XIe siècle. Cela fait de cette construction la plus ancienne des lieux. Tout autour de l'église se trouve un cimetière avec des tombes, surmontées de croix en bois et décorées d'un coeur de laiton, qui font face aux géants de glace.

lire la suite
Petit patrimoine

Les terrasses de La Grave

Sur l'adret de La Grave, terrasses agricoles et villages sont indissociables. C'est un patrimoine paysager de niveau européen qui rassemble de nombreux éléments architecturaux, archéologiques et naturels. Cet agro-système de haute-montagne est largement façonné par l'activité agricole passée et actuelle. Les terrains pentus nécessitaient à une époque le recours à des terrasses pour pouvoir cultiver. Ces anciennes terrasses de culture, aujourd'hui constituées de prairies naturelles, sont fauchées ou pâturées. Très sensibles à ce nouvel usage pastoral, elles connaissent peu à peu des problèmes d'érosion.

lire la suite
Architecture

L'oratoire Sainte-Anne du Chazelet

Bien que situé sur un bord de route banalisant, l'oratoire du Chazelet est connu pour offrir l'un des plus beaux panoramas des Alpes et le massif de la Meije. Construit en pierres sèches, l'ouvrage se situe à 1 834 m et surplombe la vallée pour admirer le massif des Ecrins et la Meije. Il fut l'objet de nombreux croquis, clichés et peintures, dont la célèbre toile "La Meije" du peintre japonais Fujita.
Récemment une nouvelle table d’orientation a été construite quelques mètres au-dessus de l’oratoire. Composée de deux parties, elle révèle le versant nord de La Meije et le versant sud en direction du Chazelet et de la Savoie.

lire la suite
Point de vue

Perchoir du Chazelet

Pour tester votre appréhension du vide, rien de tel que ce nouveau jeu, grandeur nature, face à la Meije; un promontoire d’acier suspendu dans le vide. Si le premier pas parait difficile, ce sont bien les suivants qui demandent le plus de courage pour atteindre le bout de la passerelle ou plutôt du vide!
Sous vos pieds, tout en bas le village des Fréaux blotti contre la Romanche et au-dessus, les géants de glace. Ne manque que l'élément air, quelques rafales de vent souvent présentes, et les sensations sont garanties.!

lire la suite
Flore

Campanule thyrsoïde

Espèce emblématique de la Grave, cette campanule est reconnaissable entre toutes grâce à ses fleurs jaunes en épis très compact, aussi appelé thyrse. Consommable en gratin, c'est une des rares plantes alpines bisannuelle. Les graines dispersées à l'automne donnent naissance au cours de la première année à de grandes feuilles allongées, poussant en rosette. La floraison ne se produit que la seconde année, au cours de laquelle elle assure sa descendance et meurt.

lire la suite
Architecture

Les Rivets

Les Rivets sont des anciens hameaux d’estive. On peut y observer les maisons traditionnelles du pays de la Meije qui sont construites en pierres, pour la plupart récupérées dans le lit des rivières. Le bois était pratiquement absent de la vallée du Moyen âge jusqu’au début du vingtième siècle. Seulement au Chazelet, l’on trouve des bâtisses en bois, les greniers, qui servaient à conserver les denrées et les objets de valeur à l’écart de l’habitation principale.

lire la suite
Flore

Prairies de fauche d'altitude

D'une grande richesse biologique, ces prairies naturelles accueillent tout un cortège floristique qui s'épanouit librement. De cette diversité botanique découle une multiplicité d'espèces d'insectes et notamment de papillons, qui y trouvent un milieu favorable à leur développement. Maintenir l'équilibre de ces milieux est essentiel, d'autant plus à cette altitude et à l'échelle d'un tel vallon !

lire la suite
Faune

Lézard vivipare

Habitant des milieux frais et humides (landes et pelouses subalpines et alpines, tourbières, bords de ruisseaux), le lézard vivipare est présent dans le nord du Parc national des Ecrins. Il est nommé ainsi car, dans certaines populations, les femelles gardent les oeufs dans leur ventre jusqu'à éclosion. Totalement protégé en France et classé vulnérable au niveau régional, il est il est sensible aux aménagements conduisant à la destruction des zones humides.

lire la suite
Faune

Caille des blés

Bien présente en plaine dans les cultures céréalières, la caille des blés occupe aussi les prairies montagnardes jusqu'à plus de 2000 m d'altitude. Dans ces hautes herbes, elle picore des insectes puis des graines lorsqu'elles sont à maturité. Très discrète, la caille niche au sol dans une petite cuvette, où elle peut réaliser jusqu'à deux pontes de remplacement en cas de destruction. Son chant, qu'on peut entendre nuit et jour, trahit souvent sa présence : "paye tes dettes" chante le mâle pour repousser ses concurrents.

lire la suite

Description

Du parking du téléphérique, prendre la route à droite, tourner ensuite à la première à gauche, passer devant l’église et rester sur cette rue jusqu’à ce qu’elle devienne un sentier (GR54).
  1. Quitter le chemin et prendre le sentier à gauche jusqu’au hameau des Terrasses. Le traverser et rester sur le GR, passer devant l’oratoire du Chazelet (table d’orientation) et traverser le hameau du Chazelet par la petite route. Au Chazelet, rester sur la rue principale en direction du pied des remontées mécaniques.
  2. A la sortie du village, laisser la route qui mène au parking à droite, descendre tout droit.
  3. A l'embranchement, rester à flanc, ne pas descendre vers le torrent et quitter le GR. Continuer sur la large piste.
  4. A l’intersection suivante, prendre à droite, prendre les quelques lacets puis traversez les hameaux des Rivets.Atteindre la croix de Tuf (1901 m).
  5. À la croix, monter à droite en direction du chalet d’alpage des Orliers. Continuer la bonne piste, franchir le torrent de la Chabanerie et passer au chalet du même nom. Continuer à flanc puis rejoindre les ruines situées en bordure du torrent de la Courbeille. Traverser le torrent et atteindre le refuge du Pic du Mas de la Grave
Départ : La Grave
Arrivée : Refuge du Pic du Mas de la Grave
Communes traversées : La Grave

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de La Grave

RD1091, 05320 La Grave

http://www.lagrave-lameije.com

lagrave@hautesvallees.com

(+33) 04 76 79 90 05

Au bureau d'information touristique vous trouverez des informations sur les randonnées, les hébergements, les activités, les animations, les commerces et les services.
Horaires d'ouvertures:
- de mai à mi-juin et de mi-sept. à fin sept. : ouvert du mardi au samedi de 9h-12h/14h-17h, 
- de mi-juin à mi-juillet et de mi-août à mi-sept.: ouvert du lundi au samedi de 9h-12h/14h-17h30,
- de mi-juillet à mi-août: tous les jours de 9h-12h/13h30-17h30
En savoir plus

Maison du Parc du Briançonnais

Place Médecin-Général Blanchard, 05100 Briançon

http://www.ecrins-parcnational.fr/

brianconnais@ecrins-parcnational.fr

04 92 21 08 49

Installée aux pieds de la cité médiévale fortifiée par Vauban, inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2008, la Maison du Parc de Briançon est un lieu d'accueil, d'information et d'échanges. Trois étages d'exposition à découvrir : les patrimoines naturels et culturels, le musée de l'histoire du ski dans le Briançonnais. Documentation, cartes, topo-guides, produits et ouvrages du Parc. Possibilité de visites guidées pour les groupes, sur réservation. Entrée libre.

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Parking du téléphérique, La Grave

Source

Parc national des Ecrinshttps://www.ecrins-parcnational.fr

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :